Une police de prévoyance liée auprès d’une compagnie d’assurance permet non seulement d’améliorer son niveau de vie à l’âge de la retraite ou de constituer une épargne en vue de l’achat de son logement, mais également de protéger sa famille des aléas de la vie.

Par exemple, un capital conséquent peut être versé aux survivants en cas de décès du preneur d’assurance, et ce, dès le premier jour du contrat. Un deuxième capital peut également être versé en cas de décès accidentel.

D’autre part, le preneur d’assurance peut être libéré du paiement de ses primes en cas d’incapacité de gain, et ainsi, continuer à cotiser à son 3ème pilier jusqu’au terme du contrat. 

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPrint this pageEmail this to someone