Premièrement, et si vous êtes salarié, assurez-vous de savoir si votre employeur dispose d’une assurance perte de gain collective.

Si tel n’est pas le cas, sachez qu’en cas d’incapacité de gain, il ne sera tenu d’assuré votre revenu que durant une période limite (selon l’échelle bernoise).

Le coût d’une assurance perte de gain dépend du délai d’attente que vous choisissez (de 3 à 360 jours en général). Evidemment, plus le délai d’attente sera long et plus la prime sera modique. La prime dépend également du montant journalier que vous souhaitez assurer.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPrint this pageEmail this to someone